Projet d'établissement

Grands projets pour l'année 2014 frd

 

 
A. INTRODUCTION
 
  L'Athénée Provincial Warocqué tel qu'il existe à ce jour est l'aboutissement de la fusion de quatre établissements scolaires.  
  Les raisons qui ont motivé leur création relèvent des domaines économique, social et philosophique.  
  Créés successivement en 1909, 1914, 1920 et 1962, l'Athénée Provincial du Centre, le Lycée Warocqué, les Ecoles Horticoles Provinciales de Mariemont et l'Ecole Communale Professionnelle de Chapelle-lez-Herlaimont, répondaient à un besoin économique local de main-d'œuvre formée à tous les niveaux; les écoles et les petites, moyennes et grandes entreprises de Morlanwelz et des environs tissaient un réseau interactif d'offres et de demandes, dans un climat d'essor global de la région.  
  Outre la volonté de diffuser un bon niveau d'enseignement, les fondateurs, Raoul Warocqué pour l'Athénée et le Lycée, Paul Pastur pour l'Ecole d'horticulture imprimèrent un idéal philosophique qui sous-tendaient les méthodes d'enseignement et le modèle éducatif des jeunes; en effet, les fondateurs ont voulu pour tous, filles comme garçons, des écoles dégagées de tout esprit dogmatique; la quête de vérité scientifique, basée sur la raison, plaçait l'instruction au-dessus des clivages politiques et philosophiques, le libre examen et la tolérance étaient les deux piliers de l'éducation; rejetant l'argument d'autorité, elle fait rechercher en toutes circonstances la solution objective argumentée par une critique constructive.  
  Aujourd'hui, l'Athénée Provincial Warocqué, issu en 1996 des fusions successives, se réclame plus que jamais des options qui ont présidé à sa création. Mais il s'inscrit désormais dans un environnement de désarroi économique et social, de repli sécuritaire et d'isolement individuel.  
  Assurer une formation optimale des jeunes avec des moyens très contingentés ; privilégier le lien social, solidaire et multiculturel, dans un climat de liberté, de démocratie et de tolérance; et s'enrichir de la convergence de tous les partenaires de l'école considérés en tant qu'acteurs de l'institution, c'est là le défi à relever pour donner aux jeunes les moyens porteurs d'avenir, et le sens de l'adaptation au changement dans leur future société.  
  Le projet d'établissement s'inscrit dans cette perspective.  
  B. DÉCLARATION DE PRINCIPE :  
  Le projet d'établissement conçu au sein de l'A.P.M.W. visera prioritairement à créer un climat propice à l'épanouissement des élèves. Le but sera donc de les amener à une situation de bien-être dans leur environnement scolaire, dans l'option choisie. S'inspirant largement du modèle de société suggéré par le projet pédagogique de la Province de Hainaut, le projet d'établissement s'attachera à promouvoir des valeurs telles que la solidarité, la laïcité, la responsabilisation et la démocratie et renforcera chez le jeune le sentiment de confiance en soi et la capacité d’intervenir activement et de  façon critique au sein de la société.  
  L'école est le lieu où tout se joue : on y acquiert des compétences et un savoir, on y apprend à apprendre et à devenir, à se respecter et à respecter les personnes et les objets, on y communique ses émotions en s'initiant au dialogue.  
  Si la transmission de connaissances est fondamentale dans la vie à l'école, la communication l’est tout autant. Aujourd'hui plus qu'avant, les enseignants ne peuvent se contenter d'enseigner une matière. En effet, le contexte socio-économique propre à notre région ainsi que l’évolution de la cellule familiale les invitent à jouer de multiples rôles : celui de confident, de personne-ressource, d'observateur objectif ou de quelqu'un qui peut apporter son expérience à un moment donné.  
  De même, l’élève devrait trouver à l'école la possibilité de s'affirmer en tant que partenaire engagé plutôt que comme sujet passif.  
  Dans la poursuite de l'objectif général, un thème constituera l’élément moteur : la communication. Communication d'un savoir et d'un savoir-faire dans le cadre traditionnel des activités de la classe ou dans une relation de tutorat, mais aussi   communication des idées, des émotions, facilitation   de la communication à tous les échelons de la structure éducative locale (rapport avec les condisciples, les professeurs,...) et par conséquent, communication débouchant sur une ouverture aux autres en général, et sur le monde en particulier, notamment via les cybermedias et Internet.  
  Stratégie pour une communication optimale : les projets pluriels:  
  Afin de favoriser l'approche de ces différents niveaux de communication, le projet d'établissement s'articulera autour de projets concrets, positifs, accessibles, déclencheurs d'autres actions associant les élèves de tous les niveaux. Projets concrets parce qu’ en prise directe sur la réalité scolaire ou sur l'expérience de chacun, positifs puisque générateurs d'une (re-)découverte de ses facultés à apprendre ou à exploiter des acquis ou encore à s'adapter à des situations nouvelles où des valeurs telles que la solidarité, l'entraide et le sens social des élèves seront mises en perspective. Ces projets multiples seront en outre accessibles car ils mobiliseront les capacités de tous les élèves et non pas celles d'un petit nombre et seront adaptés aux intérêts et aux stades de développement des participants.  
  De plus, si certains projets auront pour objectif de donner des clés pour accéder plus facilement à la réussite scolaire, d’autres conduiront à la prise de conscience que l’école permet d’aborder d’autres domaines que  l’étude.  
  Bien entendu, la réalisation d'actions concrètes doit passer par un (ré-)examen des stratégies pédagogiques à mettre en place pour aider les élèves à devenir des êtres autonomes capables de gérer leur autonomie. Aussi, il conviendra d'encourager non seulement l'interdisciplinarité et les échanges entre les professeurs mais aussi l'évaluation de la méthodologie en fonction de l'évolution des élèves. Seul un climat basé sur la confiance et l'encouragement permanent contribuera à développer le sens de l'initiative et libérera la créativité tout en permettant la confrontation d'idées et la prise de décision.  
  C. DU PROJET A L’ACTION  
3 flèches vertes droite Quelques projets actuellement en chantier:  
  ·   S’épanouir à l’école en communiquant ses émotions ou  deux moyens pour s’initier au bonheur d’être à l’école :  
  contenu : animation de groupe organisée par le Centre PMS à l'attention des élèves de 1ère année (Plateau et Ecole d'Horticulture) : exercices d'approche positive de soi et de clarification des valeurs.  
  « Séances d’animation-information de groupe auprès des élèves de 2ème année visant, outre un objectif d’orientation scolaire, la facilitation de l’expression des idées et des émotions, la communication ».  
  Ces séances permettront d’avoir une lecture longitudinale du vécu de l’élève, d’authentifier des états intérieurs, elles le prépareront à être évalué par les autres ou en fonction d’un système de cotation.  Tout au long de ces activités, les élèves auront la garantie d’être écoutés mais ils devront également faire l’effort d’écouter les autres.  
  stratégie : mise en place d'un «climat de sécurité (pas de risque de sanction) et de liberté (droit de s'exprimer... ou de s'abstenir) psychologiques propice à la communication dans les classes et dans l'école ». Les élèves apprennent à avoir confiance en soi, à s’affirmer dans le groupe. Ils sont  à même de s’impliquer dans le choix d’une section.  
 
• animations consacrées au phénomène des assuétudes :
(projet soutenu par le ministre HAZETTE que nous espérons mettre en place en 2002 – 2003 )

contenu : des actions auprès des acteurs pédagogiques et d'encadrement de l'école dont l'objectif est de sensibiliser le personnel aux moyens d'être attentif à certains comportements, à pouvoir répondre aux préoccupations des élèves et à leur donner la possibilité de s'orienter vers des services adéquats.
Des actions auprès des étudiants dont l'objectif est de considérer le jeune comme un acteur social et de créer au sein de l'établissement scolaire un lieu d'écoute et de dialogue via les personnes relais.

stratégie : permettre aux élèves, par une information simple, de se faire une idée plus complète et plus objective du phénomène des assuétudes ( filières, dangers, … ), de se positionner en tant que personne, de poser des repères dans une société de plus en plus éclatée, en quête de nouvelles valeurs.

Sensibiliser l'équipe éducative à l'aspect des assuétudes parmi les autres difficultés rencontrées par les jeunes et ainsi améliorer les compétences en matière de prévention primaire pour les enseignants, les travailleurs sociaux comme acteurs de terrain

 

 
3 flèches vertes droite Communication  avec l’environnement social de l’école :  
  ·        Rencontres dans ou hors de l’école :  
  Contenu : organisation de conférences suivies de débats avec des personnalités du monde artistique, social, scientifique, économique, …  
  Stratégie : tout en sensibilisant les élèves au monde qui les entoure, ces rencontres stimuleront leur sens de l’organisation, leur ouverture aux autres et constitueront une excellente approche de certaines réalités jusque là peu ou mal connues.  
  Activités organisées de 12H20 à 13H10 et répondant aux demandes d’occupation du temps de midi, choisies en fonction des centres d’intérêt de chacun et favorisant la recherche de l’autonomie et de la gestion du temps libre:  
  ·        Médiathèque de l’Amicale des Anciens :  
  Contenu : redéfinition des besoins de la bibliothèque du Lycée, actualisation de son contenu, intégration de la bibliothèque dans un espace de documentation attractif, ouvert à tous ; achat d’ouvrages classiques et ouverture sur les technologies modernes (CD-rom, BD, Internet,...)  
  Ce lieu est devenu un centre de contact entre élèves et professeurs et donne à chacun l’occasion d’avoir accès à un matériel moderne et les moyens d’utiliser celui-ci.  
  Stratégie : amener les élèves à découvrir des technologies nouvelles, à s’informer, à se documenter, à rencontrer l’autre, professeur ou élève, et à atteindre une forme d’autonomie ou de gestion du temps libre  
  ·        Organisation d’un tournoi de mini-foot :  
  Contenu : ce projet actuellement mené par les élèves de 6G rassemble les élèves des six années et implique une structure organisationnelle efficace, précise et sérieuse. Les responsables ont notamment géré les aspects suivants : contact avec le gérant du hall omnisports, mise au point d’un calendrier des matches, désignation d’arbitres, gestion de l’accès des joueurs et des spectateurs à la salle, …  
  Stratégie : activité qui met l’accent sur le sens de l’organisation, la prise d’initiatives, la responsabilisation, la créativité,…  
 

Organisation d’un entraînement de volley-ball :

Contenu : ce projet, soutenu par l'ASEP, est proposé aux élèves intéressés par la pratique du volley-ball. Il est ouvert aux élèves du cycle supérieur qui en font la demande.  L'encadrement est assuré par un professeur d'éducation physique de l'établissement.

Stratégie : cette activité privilégie le travail en équipe tout en développant les aptitudes physiques des participants.

Organisation de rencontres de handball :

Contenu : les élèves de 3e, 5e et 6e années concernées pratiquent pour la plupart ce sport en club.
Ils gèrent seuls les contacts avec le gestionnaire de la salle, le contrôle des présences et des déplacements entre bâtiments scolaires, ainsi que la diffusion de l'information relative aux entraînements.

Stratégie : sens de l'organisation, responsabilisation, travail de groupe.

 
  ·    L'Athénée, école sportive :   
  Contenu : l'Athénée participe aux activités proposées par l'ASEP ( Association Sportive de l'Enseignement Provincial ) et a acquis le statut d'école sportive décernée par cette association. La coordination de ces activités est assurée par le gestionnaire de la salle omnisports.  
  Stratégie : sens de l'effort, esprit d'équipe  
  ·    Ouverture du Centre Cyber-media de 12h30 à 13h10 :  
  Contenu : le matériel mis à la disposition des élèves leurs permet d'effectuer des recherches dans le cadre de leurs études, de rechercher une information, de "chatter", d'échanger un message, ou simplement de s'initier à l'internet ou à l'informatique.  
  Cette activité accessible à tous, moyennant une réservation, est encadrée par plusieurs professeurs et un agent PTP.  
  Stratégie : appropriation de l'information, traitement de l'information, mise en pratique de la communication, utilisation de l'acquis et exploitation de connaissances.  
3 flèches vertes droite Communication avec une réalité socio-économique, avec d’autres sociétés :  
  ·        Magasin Oxfam  
  Contenu : en créant une antenne des Magasins Oxfam à l’Athénée, le professeur et les élèves responsables du projet souhaitent proposer des articles fabriqués ou produits dans les pays du tiers-monde à l'ensemble de la communauté éducative. Des conférences ainsi que des petits déjeuners Oxfam sont également organisés régulièrement. Des contacts ont été pris avec les personnes hébergées dans le Centre pour Réfugiés de Morlanwelz.  
  Stratégie : outre la sensibilisation à l'économie tiers-mondiste et à la notion de juste prix, ce projet fera appel à certains acquis (géographie, histoire, économie, technologie,...) et privilégiera une approche pluridisciplinaire.  
  Grâce à cette activité, les jeunes de l’école rencontreront des adolescents d’autres établissements scolaires, tous réseaux confondus et des personnes pouvant témoigner d'une réalité.  
  Les élèves seront amenés à promouvoir les valeurs de solidarité ( relais des pays du tiers-monde, mise au point des horaires de prestations pour la vente, travail en groupe, ...), ils développeront leur créativité, leur sens de la responsabilité individuelle ou collective (gestion financière, approvisionnement, stock,...) et leur faculté d'accéder à l'autonomie. Cette activité constituera un excellent exercice d'apprentissage de la démocratie, l'élève étant acteur social, tour à tour individu et membre du groupe dans le respect des droits d'autrui.  
 
Stages en entreprise

Depuis plus de 10 ans, notre institution donne l'opportunité aux jeunes qui fréquentent les sections technique de qualification ( technicien de bureau et technicien en horticulture ) et professionnelle    ( art floral, ouvrier qualifié en horticulture et vendeur-vendeuse ) de pratiquer des stages en entreprise de façon périodique ( 1 jour / semaine pour la section de vente ) ou de façon modulaire    ( 1 à 2 semaines par an ) pour les autres sections.

 
3 flèches vertes droite Communication avec le monde :  
  ·        Internet :  
  Contenu : le projet Internet impliquera à la fois les élèves et leurs professeurs. On ciblera toutes les exploitations possibles de l'Internet à savoir : communication entre écoles belges et étrangères (débats), préparation de voyages scolaires, interaction entre les élèves (aide mutuelle, parrainage, visites,...), ouverture sur le monde du travail ( consultation des offres d'emploi ou de stage, présentation de candidatures en vue de l'obtention d'un emploi, échanges avec les entreprises et les services publics), consultation des programmes des écoles supérieures, exploitation des logiciels éducatifs, création de documents (journal de l'école), autre approche du cours de langues (visioconférences), création d'un centre de documentation, rattrapages dans différentes disciplines, accessibilité intra et extra horaire.  
  Stratégie : sous la guidance d'une personne ressource et de leurs professeurs, les élèves apprendront à s'approprier la matière et l'information, à les traiter et à communiquer avec les autres en utilisant les réseaux de communication les plus modernes. L'objectif sera de faire des élèves des vecteurs de la démocratie : des citoyens informés seront davantage en mesure de prendre les bonnes décisions et seront également prêts à innover. Ce projet devrait concerner à la fois les élèves et leurs professeurs puisque tous les acteurs seront liés entre eux à travers une relation élèves de l'école/ élèves d'autres écoles, ou une relation élèves / professeurs ou encore à travers une relation professeurs de l'école / professeurs d'autres écoles. Le projet comportera par ailleurs un aspect mise en garde : il conviendra de rendre les élèves attentifs aux dangers d'une société où quotidiennement nous avons accès à la communication à l’échelle mondiale alors que nous ignorons parfois le nom de notre propre voisin.  
 
Construction d'un site internet :

Contenu : plusieurs élèves créent et assurent la mise à jour d'un site consacré à l'Athénée permettant à tout internaute d'obtenir l'ensemble des informations concernant l'école : grilles de cours, activités, organisation interne, l'internat, le projet pédagogique, le CPMS, …

Stratégie : mobilisation des connaissances, utilisation des techniques de communication, créativité, travail de recherche et capacité de traitement de l'informatique.

Préparation aux études supérieures :

Intégration d'une heure de physique ( activité physique ) et d'une heure de chimie ( préparation aux études supérieures ) supplémentaires à la grille des élèves de 5e et 6e années de l'enseignement général et technique de transition, sections scientifiques.
L'objectif est de permettre une meilleure préparation aux études supérieures, en particulier en matière de travail de laboratoire.

 
  D. CONCLUSION:  
  Les projets qui s’inscrivent dans le projet d’établissement décrit ci-dessus ne sont pas exhaustifs. L’école reste ouverte à toutes les propositions des membres de la communauté scolaire et se donne pour mission de répondre le mieux possible aux attentes de chacun en respectant les intentions du projet éducatif du Pouvoir organisateur.  
  Au terme d'une année de fonctionnement, il sera procédé à l'évaluation de l'ensemble de ces projets pluriels. Si nécessaire, ceux-ci seront actualisés en fonction de l'expérience acquise ou abandonnés en cas de mauvaise estimation des moyens ou des capacités. S'il s'avère que la philosophie générale qui sous-tend les projets conduit à leur aboutissement et conforte le thème central, c'est-à-dire la communication, cette philosophie sera maintenue et engendrera d'autres projets.

 

 

 

 

     
 

Grands projets scolaires pour l'année 2014-2015

 
  Projet Langue et Culture d’Origine
Organisation d'un cours facultatif de chinois, pour les élèves de 5e année de la section langues modernes, dans le cadre du projet Langue et Culture d'Origine, piloté par la Fédération Wallonie-Bruxelles.
 
  Organisation du cours de russe et d'italien pour les élèves de la section B, en option de troisième langue.  
  Préparation aux études supérieures
Poursuite des tables de conversation en russe, japonais et italien.
 
 
  • Projet Culture - École
    Participation de l'école au programme Culture - École de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en partenariat avec le Musée de Mariemont.
Thèmes retenus:  la découverte de l'Orient, la culture chinoise, les métiers de la culture et du musée. Exploitation des collections du Musée.Visites de grands musées parisiens en partenariat avec les conservateurs de Mariemont
 
  Projet de Commémoration de la 1ère guerre mondiale  
  Projet du centenaire du Lycée.  
  Projet Ambassade des Lettres Belges
Poursuite du projet Ambassade des Lettres Belges, en partenariat avec les Archives et le Musée de la Littérature (Bibliothèque Royale). Ce projet est mené collectivement par les professeurs de français des sections techniques et générales de l'Athénée.
 
 
  • Partenariat artistique avec l’Académie de musique
    Organisation de la quatrième édition du Concert classique, avec les élèves inscrits à l'Académie de Morlanwelz et à l'Athénée.
Cette édition se doublera d'une exposition autour des talents des professeurs et de la mise en œuvre d'un grand chœur mixte à 4 voix ouvert aux élèves et aux professeurs
 
 
  • Projet École orientante
    Inscription active de l'école dans le projet d'école orientante de la Province de Hainaut: Activités de découverte des métiers pour les 1e et 2e années; participation au championnat des métiers à Francorchamps; organisation d'un salon d'orientation pour les élèves du degré supérieur et les élèves de 4e année, en partenariat avec d'anciens élèves et l'Amicale des Anciens, à l'initiative du Conseil de Participation. Séances d'information spécifiques aux élèves de 4e, avec des  Chefs d'école, et aux élèves de 6e année , avec le Pôle Hainuyer (novembre 2013 et février 2014).
 
  Organisation d'un voyage scolaire en Italie, dans le cadre du cours optionnel d'italien ( 5e ) et d'un projet e-tunning. Destination : Rome ( Pâques 2015 )  
  Développement de l'action d'un Conseil de participation élargi.  
  Découverte de diverses réalités du monde par l'accueil et l'échange avec des associations de Madagascar et une association indonésienne centrée sur le statut de la mer.  
  Ouverture d'un club d'informatique  
  Réflexion autour de l'ouverture d'un club d'échec, de tricot, de travaux manuels et de modélisme.  
  Réouverture de l'atelier théâtre et promotion d'un atelier d'écriture  

Haut